Chefs d’oeuvre Galerie Palatine. Le Palais de Pitti de Florence, un temps résidence de la famille Médicis est une mine d’or: appartements monumentaux, Musées de l’Argenterie et des Porcelaines et la célèbre Galerie Palatine peinte à fresque par Pietro da Cortona. Après le top 10 de ce qu’il ne faut pas manquer à la Galerie des Offices, voici ce qu’il ne faut pas manquer à la Galerie Palatine du Palazzo Pitti de Florence.

Chefs d’oeuvre Galerie Palatine: la Salle de Jupiter

Dans cette salle se trouvent deux oeuvres phares de la Renaissance. La Vierge au voile de Raffaello di Sanzio et Les Trois âges de l’homme de Giorgione auxquelles s’ajoutent les autres pièces maîtresses de la première Renaissance. Comme la Vierge au sac du Pérugin, oeuvre intéressante pour l’étude des relations spatiales, et un petit Saint Jérôme de Verrocchio.

Chefs d'oeuvre Galerie Palatine

Les Trois âges de l’homme de Giorgione

À noter aussi un petit Saint Jean Baptiste d’Andrea del Sarto de 1523 en style classique et son Annonciation de 1513 qui est annonciateur du maniérisme.

La Complainte sur le Christ Mort de Fra’Bartolomeo et le Guidobaldo II Della Rovere du Bronzino sont deux chefs d’oeuvre de la fin de la Renaissance qui anticipent l’arrivée du Baroque.

Chefs d'oeuvre Galerie Palatine

La Voilée de Raffaello

La Salle de Saturne

La carrière de Raffaello est pratiquement racontée dans cette salle. En partant de la Madone du Granduc à la Vision d’Ezeckiel de 1518 environ. Parmi les différentes représentations de Madones et autres portraits, à ne pas manquer celui de Maddalena Doni de 1505 qui a énormément influencé le goût du portrait de la Renaissance.

La Salle d’Apollon

C’est Tiziano Vecellio qui est le chef de file de cette salle: Sainte Marie Madeleine de 1530 se trouve aux côtés du Jeune anglais. Parmi les autres travaux dignes d’intérêt se note la Pietà de Luco et la Sacra Famiglia Medici d’Andrea del Sarto, qui annoncent déjà un peu le maniérisme. Le style classique des artistes de Bologne comme Guido Reni et le Guerchin, Saint Pierre qui réssucite Tabita de 1618 est bien représenté.

La Salle de Vénus

Le chef d’oeuvre principal de la salle est la Vénus italique de Canova. Cependant Titien lui vole la « vedette » avec sa Copie du Portrait du Pape Jules II de Raffaello et son célèbre Portrait de Pietro Aretino. À ne pas manquer le bucolique Paysage avec le retour des champs de Rubens.

Chefs d'oeuvre Galerie Palatine

Vénus italique Canova

La Salle de Mars

Ici est représenté Rubens, avec les Conséquences de la Guerre de 1638 et les quatres philosophes de 1612. La collection inclut l’émouvant Portrait masculin attribué à Véronèse, le Portrait du cardinal Guido Bentivoglio d’Antoon van Dyck.

La Salle d’Ulysse

Notons ici la Madone de l’Impannata de Raffaello et la Vierge à l’enfant de Filippo Lippi de 1450, la peinture la plus ancienne de la Galerie.

Chefs d’oeuvre Galerie Palatine: la Salle de l’Iliade

La pièce maîtresse de La Gravida de Raffaello, peint dans un style inusuel proche des traits typiques de la peinture flamande. Andrea del Sarto est présent avec son Assomption Panciatichi et Assomption Passerini. Artemisia Gentileschi est la seule femme de renom du Baroque,  auteur de portraits de forts personnages bibliques féminins comme la Sainte Marie Madeleine ou Judith avec la tête d’Olopherne.

Chefs d’oeuvre Galerie Palatine: la Galerie des Statues et autres salles

L’environnement est aussi adapté aux expositions temporaires. Ne pas manquer dans la Salle de Berenice le Cavadenti du Caravage et un Christ réssucité du jeune Rubens dans la salle des Beaux-Arts. Dans la salle des Castagnoli ne pas manquer la célèbre table des Muses, incrustée de pierres dures, typique de l’art florentin.

Chefs d'oeuvre Galerie Palatine

Table des Muses

 

Chefs d’oeuvre Galerie Palatine: la Salle de l’Éducation de Jupiter

Dans cette salle, il faut noter l’Amour dormant du Caravage de 1608. Une étude sur le clairobscur et le réalisme et la Judith avec la tête d’Olopherne de 1620 de Cristofano Allori avec une double lecture. Chaque portrait  rappelle un personnage. Judith est la bien aimée de l’artiste, la femme la plus ancienne qui la regarde et a le visage de la mère. a tête d’Olopherne a les traits d’Alllori.

Chefs d’oeuvre Galerie Palatine: Salle de la Stufa et Bain de Napoléon

Ici, à ne pas manquer les fresques de Pietro da Cortona et le sol en majoliques. Le bain en style empire est un des rares témoignages à Palazzo Pitti du bref règne du condottiere français.

 

 

Partage cet article avec tes amis!

En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Questo sito utilizza i cookie per fornire la migliore esperienza di navigazione possibile. Continuando a utilizzare questo sito senza modificare le impostazioni dei cookie o cliccando su "Accetta" permetti il loro utilizzo.

Chiudi