Florence secrète: 3 chapelles cachées de Florence

Florence secrète. Si en pensant à Florence, tu en as marre d’entendre parler uniquement des Offices, du Duomo et du David, c’est le moment de découvrir une autre Florence, aussi belle mais secrète et exclusive! Allons à la découverte de 3 chapelles cachées de Florence pour sortir des habituels itinéraires et s’étonner de ses bijoux les plus secrets.

Pourquoi ais-je choisi 3 chapelles cachées de Florence? Aujourd’hui cela peut sembler étrange, mais à la Renaissance la chapelle était un lieu central dans la vie de tous les jours. C’était le lieu de la prière mais c’était aussi un espace pour valoriser l’influence de la propre famille. Les familles les plus influentes avaient des chapelles privées dans leurs résidences, d’autres avaient le droit de patronat sur les chapelles des couvents. Voilà pourquoi Florence est pleine de chapelles superbemment peintes à fresque par les grands maîtres de l’époque. Allons visiter 3 de ces chapelles cachées de Florence!

Chapelles cachées de Florence: CHAPELLE DES MAGES

 La famille Médicis pouvait-elle ne pas avoir une chapelle privée somptueusement décorée? Elle l’avait évidemment, et il s’agit de la première des 3 chapelles cachées de Florence que nous allons explorer.

Nous entrons dans le Palais Medici Riccardi – palais privé de la famille Médicis et symbole de l’architecture de la Renaissance – et nous montons au premier étage. Le premier étage est traditionnellement l’étage noble, consacré aux appartements privés, et c’est ici que se trouve la petite Chapelle des Mages. La chapelle fut peinte à fresque en 1459 par Benozzo Gozzoli – élève de Beato Angelico auquel est consacré le Musée de Saint Marc.

À peine nous entrons on a comme l’impression d’être projetés au milieu d’un cortège. Benozzo représente la Chevauchée des Mages mais le thème religieux illustre en réalité une célébration politique de la famille Médicis.

Florence secrète

Le défilé des personnages fait référence à la visite à Florence du Pape Pio II Piccolomini, suivi de princes et cardinaux en provenance de toute la péninsule. Le Pape avait visité la ville l’année d’avant et Benozzo devait avoir bien en tête l’évènement vu le réalisme typique de la Renaissance avec lequel il représente les différents personnages. Les cardinaux byzantins, par exemple, sont représentés avec de nombreux détails et nous pouvons imaginer que leurs caractéristiques avaient énormément marqué les florentins à l’époque, encore pas habitués à la société multi-ethnique d’aujourd’hui.

Malgré le réalisme des portraits, les fresques de Benozzo Gozzoli présentent beaucoup d’éléments du Gothique tardif. Nous supposons que l’artiste se soit inspiré des magnifiques tapisseries qui décoraient les appartements Médicis.

Curiosité: quand vous serez à la Chapelle des Mages amusez-vous à chercher l’autoportrait de l’artiste. Un indice: il regarde en votre direction et il a un couvre-chef rouge!

Chapelles cachées de Florence: CHAPELLE TORNABUONI

Florence secrète. Après la petite Chapelle des Mages, nous nous déplaçons dans la Chapelle Tornabuoni de Santa Maria Novella, chapelle majeure de l’église. La chapelle fut peinte à fresque une première fois par Orcagna à la moitié du XIVe siècle. La famille Ricci, qui avait le patronat sur cette chapelle, s’appauvrit et du abandonner l’honneur de s’en occuper. Le riche Francesco Sassetti se présenta mais il ne parvint pas à se mettre d’accord avec les frères dominicains du couvent de Santa Maria Novella. Francesco Sassetti souhaitait en effet réaliser un cycle de fresques dédié à son homonyme Saint François d’Assise mais les frères, “rivaux” depuis toujours des fransiscains, refusèrent fermement. Sassetti présenta alors son projet pour l’église de Santa Trinita en faisant réaliser la très belle Chapelle Sassetti.

Florence secrète

Mais revenons à l’intérieur de notre église dominicaine. Après la controverse avec les Sassetti, les travaux furent confiés à la famille Tornabuonie fut Ghirlandaio qui prit en charge le projet. Lui et son atelier travaillèrent pour la Chapelle Tornabuoni de 1485 à 1490 en reçevant les indications très précises par le commanditaire. Les sujets choisis, cette fois-ci à l’unanimité par les frères de Santa Maria Novella, sont des Scènes de la Vie de la Vierge et de Saint Jean-Baptiste.

Le projet était vraiment ambitieux et il est évident que Ghirlandaio reçut l’aide de ses élèves. Les fresques dans la partie supérieure, en effet, présentent des figures beaucoup plus statiques et emmêlées. Différentes par rapport à celles du registre inférieur, réalisées par le maître. À noter que parmi les élèves il y avait aussi le jeune Michelangelo qui n’avait pas encore quinze ans. Sa main n’a pas été reconnue avec certitude.

La touche de Ghirlandaio se reconnaît dans les portraits très réalistes. Ceci lui valut de la part de la critique d’être qualifié de simple portraitiste.

Les fresques et les retables d’autel ont été démontés et ne sont plus au complet dans La Chapelle. Certaines parties se trouvent au musée de Santa Maria Novella.

Florence secrète. Chapelles cachées de Florence: CHAPELLE DES PAPES

 Restons dans le complexe de Santa Maria Novella et allons dans ce qui était le Grand Cloître du couvent dominicain. Le cloître était destiné à héberger le Pape pendant ses visites à Florence. La Chapelle des Papes fut construite en 1515 à l’occasion de la visite du Pape Médicis Léon X. Par ailleurs, se distinguent dans la chapelle les fresques de Pontormo avec un style nouveau pour la Florence du début du XVIe siècle. Avec Pontormo l’art s’oriente vers le Maniérisme, en s’inspirant de la monumentalité et des couleurs voyantes de Michelangelo. Il suffit d’observer la Véronique qui soulève le drap avec un geste théâtrale et majestueux pour se rendre compte que les formes de la Renaissance laissent peu à peu la place à un nouveau goût esthétique.

Au cour des années, les appartements papaux furent utilisés pour différentes fonctions et le mobilier fut dispersé. Le seul témoignage de l’ancienne splendeur du lieu est justement la Chapelle des Papes. Aujourd’hui c’est la propriété des gendarmes et nous pouvons visiter uniquement avec une permission spéciale.

Ces chapelles cachées de Florence sont un bijou de la ville, berceau de la Renaissance. Vous souhaitez découvrir les autres musées de Florence hors itinéraires de masse? Voici 3 musées de Florence moins connus!

Florence secrèteRÉSERVEZ LE TOUR DES CHAPELLES CACHÉES DE FLORENCE

Partage cet article avec tes amis!

En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Questo sito utilizza i cookie per fornire la migliore esperienza di navigazione possibile. Continuando a utilizzare questo sito senza modificare le impostazioni dei cookie o cliccando su "Accetta" permetti il loro utilizzo.

Chiudi