Caravage aux Offices. Du 19 février 2018 au 19 février 2025

Au premier étage de l’aile Levante des Offices, depuis le 19 février, huit salles ont ouvert avec un nouvel accrochage consacré à Caravage et à la peinture du XVIIe siècle. Il s’agit de huit salles avec des noms révélateurs et qui mettent dans l’ambiance: Entre magie et réalité, Caravage et Artemisia, Caravage: la Méduse, Caravage: Le Bacchus, Veilleuse de nuit (de l’italien “Lume di notte”), Rembrandt et Rubens, Galilée et les Médicis, Épique Florentine.

La partie plus importante est dédiée bien évidemment à Caravage, pionnier et maître du siècle. Il révolutionna le monde de l’art et de la peinture. Artiste tourmenté, déjà jeune il démontra un naturalisme dans ses oeuvres assez décontertant, avec une recherche boulversante sur la lumière qui auront un impact considérable sur la peinture de ce siècle et pas seulement à Rome.

Focus sur… Caravage

Né à Milan, Michelangelo Merisi, dit le Caravage (Milan, 1571 – Porto Ercole, 1610) est le fils de l’architecte Fermo Merisi. Il était “ maître de maison” des marquis de Caravage. Il abandonna Milan avec sa mère à cause de la peste et passa son adolescence à Caravaggio jusqu’à ce qu’en 1584, il devint l’élève à Milan du peintre Simone Peterzano. Après la mort de sa mère, ayant à peine 20 ans, Caravage fut hébergé à Rome du cardinal Francesco Maria del Monte, ambassadeur du Grand-Duché de Toscane. Grâce à lui il obtint sa première charge publique: les toiles de la chapelle Contarelli à Saint Louis des Français à Rome (Vocation et Martyre de Saint Mathieu) terminées pendant l’été 1600. Suivront de nombreuses autres commandes dont certains seront refusées par les commanditaires, qui jugent inconvenables son dur rendu de la réalité.

Caravage aux Offices

Vocation et Martyre de Saint Mathieu, Caravage

La vie impétueuse de l’artiste culmina avec la bagarre et l’homicide de Ranuccio Tommasoni en 1606. Caravage s’enfuit à Naples, Malte, Messine, Palerme et meurt avant de pouvoir revenir à Rome.

Caravage aux Offices: les salles

Dans la première salle, sont exposés une sélection de travaux d’artistes du XVIe siècle de l’aire padane. Ils se distinguent des canons maniéristes. Occupent la place certains thèmes non conventionnels mais originaux comme le curieux homme d’Annibale Carracci. Dans la salle suivante, Caravage et Artemisia, un superbe David et Gholiat de Guido Reni reviendra en juin au retour des expositions de Milan et Forlì. On trouve aussi le Sacrifice d’Isaac de Caravage et dans la même salle la Décapitation d’Olopherne d’Artemisia Gentileschi.

Caravane aux Offices

Tête de Méduse, Caravage

Dans la salle de la Méduse, le magnifique bouclier d’apparat peint par Caravage est exposé différemment. Sur les cimaises, on trouve la tête couronnée d’épines d’Otto Marseus. La salle d’après est consacrée à la nature morte. Autour du célèbre Bacchus de Caravage on trouve un vase de fleurs de Carlo Dolci. On trouve aussi une nature morte de Velazquez aux évidents rappels caravagesques.

La cinquième salle, “A Lume di notte”est consacrée à la représentation de scènes illuminées par des bougies. Les portraits européens sont dans la salle suivante. On peut observer le Portrait de Galileo Galilei. À noter aussi le monumental triple portrait de Cosme II, Marie – Madeleine d’Autriche et le fils Ferdinand II de Giusto Sustermans.

Dans la dernière salle du parcours se remarque en particulier une petite et jolie Sainte Catherine d’Alexandrie de Francesco Furini.

Venez donc découvrir les Offices et l’art du XVIIe siècle différemment.

Caravage aux Offices. Jusqu’au 19 février…2025!!

Partage cet article avec tes amis!

En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Questo sito utilizza i cookie per fornire la migliore esperienza di navigazione possibile. Continuando a utilizzare questo sito senza modificare le impostazioni dei cookie o cliccando su "Accetta" permetti il loro utilizzo.

Chiudi