La Galerie des Offices et ses couloirs. La Galerie de Offices de Florence construite en 1560 par Giorgio Vasari sur volonté de Cosimo I de ´ Medici a été réalisé pour abriter les Magistratures de la ville de Florence. Celles-ci étaient réparties à l’origine dans plusieurs bâtiments différents du chef lieu toscan. Les Offices donc soit les bureaux de la ville toscane. Au fur et à mesure des années le palais fut enrichi amplifié et ses collections prirent de l’ampleur. On nous parle souvent des chefs d’œuvre de la Galerie des Offices…ils sont nombreux et à chaque fois s’ouvre un chapitre entier d’histoire de l’art!

Voici une présentation des couloirs des Offices. Une autre façon de voir l’art et de compléter une visite de ce musée, un des musées les plus visités au monde.
La Galerie des Offices et ses couloirs

Le troisième couloir

La Galerie des Offices et ses couloirs: le deuxième étage

La Galerie des Offices, même si est connue surtout pour sa quantité impressionante de chefs d’oeuvre est un des musées les plus anciens et les plus prestigieux au monde aussi par son architecture et ses décorations. C’est véritablement l’art dans l’art…

Le premier couloir, après la restauration de 1996, reprit en grand partie son aspect d’origine du XVIe siècle voulu par François I.

Les 3 couloirs du premier étage sont le symbole de la Galerie. À noter que les plafonds du premier couloir sont peints à fresque avec des peintures démarrées en 1581 (la date y figure). Elles continuent dans le deuxième et le troisième couloir au cours des siècles suivants. Les fresques du premier couloir furent voulues par le Grand Duc Francesco I avec des représentations surtout mythologiques et à « grottesca ». Le terme grotesque dérive des grottes de la Domus Aurea à Rome, découvertes en 1480 et qui étaient peintes à fresque avec ces motifs de décoration. Le sol en marbre blanc et gris remonte à la période des Lorrains (XVIIIe siècle).

La Galerie des Offices et ses couloirs

Sous des plafonds « a grottesca » ont été positionnés les portraits les plus anciens de la Serie Giovinana représentant des hommes illustres de toute époque et pays. Sous celle-ci sont exposés les portraits de la Serie Aulica, de trois-quart. Portraits voulus par François I et successeurs pour mettre en valeur la famille depuis le chef de famille Giovanni di Bicci.

Le long des parois s’alternent des bustes. À rappeler que la galerie fut ensuite fermée par de grandes baies vitrées et ornée de sculptures antiques et fresques dans les plafonds.

La Galerie des Offices et ses couloirs

Le Verone

La Galerie des Offices et ses couloirs: le Verone

Au premier étage se trouve le célèbre Verone, autre couloir de passage pour arriver à la dernière partie du Musée. En effet, c’est là que sont conservées les oeuvres de Caravage. « Verone » signifie loggia ou terrasse. Des deux côtés peut s’observer une vue spectaculaire d’une part sur le Piazzale degli Uffizi et d’autre part sur l’Arno.

À l’origine, ce passage conservait uniquement trois oeuvres importantes provenant de la Villa Medici à Rome. Le Vase Medici qui est un grand cratere neo-attique du Ier siècle avant J.-C. Se trouve ensuite le Mars de Bartolomeo Ammannati (1511-1592).

Sur le côté opposé se trouve Silène et Bacchus jeune, copie d’une statue romaine, réalisée par Jacopo del Duca.

À Rome, des trois oeuvres décoraient la loggia qui donnait sur le jardin. Aujourd’hui elles rendent unique cet espace et sont complétées par d’autres sculptures venues enrichir ce passage.

 

 

 

Partage cet article avec tes amis!

En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Questo sito utilizza i cookie per fornire la migliore esperienza di navigazione possibile. Continuando a utilizzare questo sito senza modificare le impostazioni dei cookie o cliccando su "Accetta" permetti il loro utilizzo.

Chiudi