Offices de Florence. Le célèbre Tondo Doni de Michelangelo Buonarroti au centre d’une énorme paroi style “hublot” avec une autre oeuvre de la Renaissance, la Madonna del Cardellino de Raffaello di Sanzio.

Une salle a été dédiée aux deux grands artistes au deuxième étage de la Galerie des Offices.

Offices de Florence

Raffaello et Michelangelo

Sur des parois d’un doux gris qui met en valeur des couleurs vives des oeuvres, se distinguent d’autres chefs d’oeuvre de Raffaello. À noter les portraits de Guidobaldo de Montefeltro et Elisabetta Gonzague. Mais aussi ceux d’Angelo et Maddalena Doni, et le San Giovannino dont les formes en sculpture font de miroir au Tondo Doni.

Il y a aussi des oeuvres de Fra Bartolomeo, la grande vision de San Bernardo, Porzia et le petit diptyque de l’Annonciation. À noter une tête en marbre hellénistique, l’Alexandre mourant, très connue à la Renaissance.

Dans la grande salle 41, réaménagé dans un nouvel espace qui jusqu’à présent exposait les oeuvres de Botticelli, est né un nouvel accrochage. Ce qui illustre les différences artistiques et les échanges entre Raffaello et Michelangelo, qui de 1504 à 1508 étaient tous les deux à Florence. Quand Florence était la capitale artistique, culturelle et scientifique du monde entier.

 Ainsi s’exrpime le directeur du musée:” l’objectif est de recréer avec ce réaménagement ce moment magique de la Renaissance, au début des années 1500, où Leonardo, Raffaello, Michelangelo se trouvaient tous les trois à Florence.”

Offices de Florence

Salle Michelangelo/Raffaello

À noter aussi dès le 09 juillet, au deuxième étage, aux côtés de la salle de Michelangelo et de Raffaello, l’aménagement d’une nouvelle salle consacrée à Leonardo da Vinci et en particulier à l’Adoration des Mages, l’Annonciation et le Baptême du Christ.

La production artistique pendant la première République Florentine du gonfalonier Piero Soderini (1498-1512) fut très abondante. Elle fut dominée par la concurrence de nombreux protagonistes. La nouvelle installation ramène à la lumière du jour le rôle des commanditaires privés, comme les Doni – en plus du Pape, les seuls commanditaires qui réussirent à prendre les chefs d’oeuvre aussi bien à Michelangelo qu’à Raffaello. Mais aussi à la famille Nasi pour lesquels l’artiste d’Urbin peignit la Madonna del Cardellino.

Offices de Florence. Quelques mots sur ces artistes “stars de la Renaissance”

Leonardo da Vinci, un enquêteur de la nature sous ses aspects les plus variés. De l’anatomie à la botanique, de l’optique à l’idraulique, philosophe et poète, dessinateur inépuisable. Auteur d’un traité sur la peinture, Leonardo a laissé une quantité impressionante de dessins mais peu d’oeuvres terminées.

Actif dans la Florence Républicaine, ensuite pour les Médicis et dans la Rome des Papes, Michelangelo Buonarroti a une personnalité complexe. Il a comme on le sait une longue carrière de peintre et de sculpteur. Il fut aussi architecte, lettré et fin poète.

La personnalité de Raffaello di Sanzio est sous de nombreux aspects en antithèse avec celle de Michelangelo. L’un est extraverti et ami des puissants, aimant de la compagnie et entouré de ses suiveurs et de ses adulateurs; l’autre est solitaire et fuyant. Raffaello est très lié à ses commanditaires et représente par excellence la figure de l’artiste de cour de la Renaissance.

Profiter donc de ce nouvel accrochage pour profiter à 100% de ces trois artistes phares de la Renaissance. À découvrir rapidement à la Galerie des Offices!

Offices de Florence

Partage cet article avec tes amis!

En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Questo sito utilizza i cookie per fornire la migliore esperienza di navigazione possibile. Continuando a utilizzare questo sito senza modificare le impostazioni dei cookie o cliccando su "Accetta" permetti il loro utilizzo.

Chiudi