Renaissance Florentine. Les 3 grands de la Renaissance florentine:  Masaccio, Donatello et Brunelleschi. La Renaissance florentine est cette période artistique de l’histoire de l’art où  Florence est un des pôles les plus significatifs. Par Renaissance on entend un mouvement qui naît et qui se développe à Florence entre la fin du Moyen-Âge et le début de l’âge moderne. C’est une période de grand changement. Une nouvelle conception de percevoir le monde voit le jour, portant à la naissance de l’Humanisme. Nombreux sont les artistes qui ont caractérisé cette période en Toscane et en particulier à Florence. Voici 3 grands artistes jalons dans cette période cruciale pour l’histoire de l’art, en peinture, architecture et sculpture. (photo by pixabay)

Les 3 grands artistes de la Renaissance florentine: Masaccio

Tommaso di ser Giovanni Cassai, dit Masaccio, est le peintre qui a ouvert la voie à la Renaissance. À la Galerie des Offixes il est possible de voir une des œuvres les plus importantes de l’artiste, Sant’Anna Metterza.

La Madone avec Enfant et Saint Anne est une peinture sur bois réalisée par Masaccio et Masolino da Panicale constitue une des premières œuvres de la Renaissance florentine conservée à la Galerie des Offices.

Sant’Anna Metterza: description de l’œuvre
 
La peinture représente un groupe sacré qui se trouve sur un trône sur lequel apparaissent Sainte Anne, la Madone avec Jésus enfant et sur les côtés 5 anges. Sainte Anne est aussi dite Metterza. La « Metterza » était un type d’iconographie où était représentée Sainte Anne en troisième place d’importance « messa a fare da terza ».
C’était une des façons traditionnelles de représenter Sainte Anne qui a Florence était l’objet d’une grande dévotion.
L’iconographie d’origine prévoyait que la figure de Sainte Anne de Masolino soit plus mise en valeur. Dans cette peinture Sainte Anne a une auréole plus grande et tend la main gauche vers l’Enfant Jésus. L’intervention de Masaccio porte l’attention sur les deux figures au premier plan, la Madone et l’Enfant qui contredit l’iconographie traditionnelle.

photo by pixabay

Les 3 grands de la Renaissance florentine: Brunelleschi

Un autre pilier de la Renaissance est très certainement Brunelleschi. Il fut architecte, ingénieur, sculpteur, orfèvre et mathématicien, connu comme génie de la Renaissance. Filippo Brunelleschi est un artiste à 360 degrés à qui on doit l’invention de la perspective linéaire. Homme curieux, il voyage à Rome en 1402 avec son contemporain Donatello. C’est là qu’il eut l’opportunité d’étudier les ruines antiques et d’observer la coupole du Panthéon qui l’inspire pour la réalisation de la coupole à Florence.

En 1418, sortit le concours à Florence pour résoudre les problèmes liés à la coupole de la Cathédrale de Santa Maria del Fiore.
Brunelleschi utilisa une structure interne plus robuste pour soutenir le poids plus léger de la structure interne. Il utilisa une forme d’arc en plein cintre et chaque coupole était divisée par huit voiles en verticale. C’est ainsi qu’il démontra son talent et la réalisation d’une coupole sans armature.
À l’époque et encore aujourd’hui la coupole est considérée le symbole du chef lieu toscan, un trésor de l’architecture italienne célèbre dans le monde entier.

photo by pixabay

Les 3 grands de la Renaissance florentine: Donatello

La dernière des figures de la Renaissance est Donatello. L’Humanisme de la Renaissance de Donatello fut très expressif. Le grand sculpteur fut attiré par la perspective de Brunelleschi et expérimenta plusieurs techniques. Il se consacra ensuite au dessin qui caractérise l’école artistique florentine. Au cours des années Donatello fut identifié comme le père de la sculpture moderne pour sa capacité à transmettre une grande humanité dans ses œuvres.

Aujourd’hui les œuvres de Donatello sont éparpillées dans toutes les villes de Florence. Beaucoup d’entre elles sont des copies parfaites car les originales sont situées dans des églises et musées du monde entier.
Certaines se trouvent à Palazzo Vecchio dans la Sala dei Gigli où se trouve la statue en bronze de Judith et Holophèrne. Sur la façade de l’église d’Orsanmichele dans une niche se trouve la statue en marbre de Saint Marc.
Ne pas oublier la statue en bronze du David au Musée National du Bargello considérée la première grande œuvre de la sculpture de la Renaissance et la première statue entière d’un nu.
Partage cet article avec tes amis!

En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Questo sito utilizza i cookie per fornire la migliore esperienza di navigazione possibile. Continuando a utilizzare questo sito senza modificare le impostazioni dei cookie o cliccando su "Accetta" permetti il loro utilizzo.

Chiudi