Les Jardins de Florence. Aux alentours du ponte alle Grazie se présente aujourd’hui un grand jardin.  Jusqu’à il y a quelques années tout était à l’état sauvage et cachait l’existence de ce jardin.

Les Jardins de Florence: Bardini et son histoire

Le Jardin fut abandonné à la mort d’Ugo Bardini, sûrement lié aux problèmes de succession. Le tout fut résolu aux alentours des années 2000 et le jardin fut restauré avec ses différentes parties. Il s’agit d’un jardin composé de 3 jardins: la partie agricole est à l’est et est costitute d’un grand fruitier traversé d’un cheminement bordé de roses. C’est là que se trouve un « pergolato » de glycine et d’ortensias par lequel on monte vers le Forte Belvedere. Depuis le Belvedere il est possible de voir la partie centrale de l’escalier baroque avec des vases et des statues. En revanche, à l’ouest le jardin est complètement différent. On parle de jardin « anglo-chinois », voulu par Jacques Louis Le Blanc au début de l’Ottocento.

Les Jardins de Florence

photo by pixabay

Les Jardins de Florence: visite de Bardini

L’entrée se fait depuis Piazza dei Mozzi où se trouve la partie basse du jardin. On y trouve différentes décorations et aménagements liés aux emblèmes de la famille Mozzi.

Passé l’escalier baroque et l’allée des roses  on entre dans le jardin des fleurs, le jardin baroque revisité. En haut de l’escalier on se trouve face à la grande scénographie de la partie centrale de l’escalier baroque, avec des roses et des iris. En poursuivant sur la gauche , on se trouve face à un parcours rectiligne qui traverse la partie agricole du jardin où ont été planté des variétés anciennes de plantes de fruit. Une fois passe la grande allée couverte, on arrive à la terrazza Belvedere où se trouve aujourd’hui une cafétéria et un panorama à couper le souffle sur la ville.

Les Jardins de Florence

Détails du jardin Bardini

Le mur sur le côté ouest de l’escalier, qui délimitait la propriété Mozzi possède de nombreux restes baroques. En effet, on note des niches décorées avec des fontane qui ont été restauré. C’est là que s’ouvre une importante Collection de camélias et où peuvent s’admirer des contreforts de murs médiévaux.

Vers la loggia Belvedere, on note une petite grotte rustique qui faisait partie des décorations du XIXe siècle du jardin de Le Blanc. En face on peut note une des espèces les plus importantes du jardin. Il s’agit d’un chêne séculaire qui domine et encadre le panorama sur Florence. On continue en arrivant à la villa amplifiée de Stefano Bardini. On note certains éléments décoratifs qui appartenaient au système hydraulique du XIXe siècle, en particulier le canale del Drago, restauré et enrichi de plantes. Différentes décorations ont été positionnées dans cette partie du jardin comme le grand groupe sculptural de Cerere et Bacchus ou de la Fontaine en marbre (composé celui-ci aussi d’éléments originaux et intégrés). Cet élément est un lien entre l’escalier et le bois à l’anglaise.
À partir de là on peut descendre vers la villa et sortir costa San Giorgio, en passant par la billetterie, le bookshop et continuer le parcours vers le jardin de Boboli.

Venez découvrir les merveilles cachées de Florence!

 

 

Partage cet article avec tes amis!

En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Questo sito utilizza i cookie per fornire la migliore esperienza di navigazione possibile. Continuando a utilizzare questo sito senza modificare le impostazioni dei cookie o cliccando su "Accetta" permetti il loro utilizzo.

Chiudi