Si elle s’appelle Porte du Paradis, c’est qu’il ya une raison. Avec un tel nom, on ne peut pas ne pas avoir envie de connaître ce chef d’oeuvre fiorentin!
Prêts? Allons à la découverte des détails et des curiosités de cette somptueuse Porte de Ghiberti!

Lorenzo Ghiberti avait déjà démontré sa virtuosité dans la réalisation de la deuxième Porte du Baptistère de Florence, achevée en 1425. Le travail fut évidemment apprécié, vu qu’au même Ghiberti fut commissionné la dernière porte du monument, celle qui deviendra la célèbre Porte du Paradis. Le travail l’occupera pendant environ 25 ans, mais le résultat est extraordinaire.

La Porte du Paradis – Analyse de l’oeuvre

PSS: si les analyses de l’oeuvre ne t’inspirent pas, regarde la vidéo sur la Porte de Ghiberti  :

Un chef d’oeuvre d’orfèvrerie

Dans cette décoration, le schéma de la composition est boulversé, incarnant les plus importants préceptes de la Renaissance. Dix grands carrés remplacent les 28 typiques bas-reliefs des autres portes, tandis que les épisodes de l’Ancien Testament sont réalisés avec une extraordinaire technique qui met en avant le relief d’en haut jusqu’en bas, jusqu’au schiacciato. Les figures et les objets diminuent progressivement en créant un effet de perspective, sans pour autant délaisser le raffinement des détails, dignes d’une oeuvre d’orfèvrerie.

Chacun des grands panneaux carrés regroupent deux ou plusieurs histoires, selon une conception de représentation simultanée, très utilisée aux XIIIe et XIVe siècles. Grâce à cet expédiant les scènes représentées sont plus de 50 et sont à lire en partant du haut, de gauche à droite.

Après les trois premiers bas-reliefs sur le thème du pêché, à partir du quatrième on commence à souligner de façon plus explicite le rôle de sauveur de Dieu et la préfiguration de la venue du Christ. L’histoire de Joseph vendu par ses frères, et après miséricordieux envers eux, semble une discrète mais évidente projection de l’histoire de Cosme de Médicis, avec lequel s’ouvrira une période très prospère.en premier chassé et ensuite rappelé en ville,

Les trois scènes successives rappellent de quelle manière le Salut de l’homme dépend de l’intervention divine, tandis quel la dixième a une double valeur. Aussi bien comme le mariage idéal entre le Christ et son Église, que comme la célébration du succès politique des Médicis, obtenu en réunissant l’Église d’Occident et celle d’Orient pendant le Concile de Florence.

Tellement belle qu’elle mérite le Paradis

Retenue comment étant la plus belle et la mieux exécutée des trois portes du Baptistère, celle-ci fut positionné à la place d’honneur, sur le côté face à la façade de la Cathédrale de Santa Maria del Fiore: le paradisium, justement.

D’après Vasari, ce fut Michelangelo à l’appeler ainsi, la considérant d’une facture tellement extraordinaire qu’elle devait rester aux portes du Paradis.

Après avoir échappé aux destructions de la deuxième guerre mondiale, la Porte du Paradis sera endommagée par l’inondation de 1966: le choc de l’eau fut si violent que les battants s’ouvrirent et 6 panneaux se décrochèrent du châssis de bronze.

À partir de 1990, pendant la dernière grande restauration, la Porte a été remplacé par une copie visible encore aujourd’hui au Baptistère et les portes originales sont fièrement conservées au Musée de l’Opéra du Duomo.

Voilà comment visiter le Musée et découvrir la Porte du Paradis avec un guide privé pour toi et tes amis!

Partage cet article avec tes amis!

En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Questo sito utilizza i cookie per fornire la migliore esperienza di navigazione possibile. Continuando a utilizzare questo sito senza modificare le impostazioni dei cookie o cliccando su "Accetta" permetti il loro utilizzo.

Chiudi