Pâques aux Offices. Peintre cultivé et raffiné, Agnolo Bronzino (Florence 1503-1572) était un fin connaisseur de Dante et Pétrarque. Il incarne la figure par excellence de la Florence de l’époque des Granducs. Artiste très demandé à la cour des Médicis, il sera un important portraitiste de la cour mais aussi des riches familles florentines et d’intellectuels.

Vers 1522, il collabore avec le célèbre Pontormo duquel il sera ami, pour les lunettes de la Chartreuse du Galluzzo et plus tard pour la chapelle Capponi à Santa Felicita. Il est l’auteur de nombreux portraits, tendance qui se confirme déjà auprès de la cour d’Urbin où il sera actif, de Cosme 1er et de sa famille. Il peint à fresque notamment la splendide chapelle privée d’ÉLéonore de Tolède de Palazzo Vecchio. À partir de 1539 très lié à la famille Médicis revenus au pouvoir, l’activité du peintre sera principalement concentrée sur le portrait de cour.

En 1541 il est admis à l’Académie Littéraire florentine où il reste jusqu’en 1547. En 1566, peu de temps avant de mourir il est élu consul de l’Académie.

La Galerie des Offices de Florence conserve des oeuvres de Bronzino dont notamment une série de portraits de la famille Médicis.

Pâques aux Offices

Portrait d’Éléonore de Tolède

À noter le Portrait d’Éléonore de Tolède (1519-1562) qui épousa Cosme I de Médicis en 1539 et lui donna huit enfants, a été peint en 1545

Ici l’épouse du Grand-Duc est représentée avec son quatrième fils Giovanni (1543-1562), futur cardinal. Le portrait fut peint pendant un séjour de la famille ducale à la Villa Médicis de Poggio a Caiano. Éléonore est vêtue d’une somptueuse robe de brocart de soie et de velours décorée d’arabesques. Le rôle de mère d’Éléonore se remarque par la broderie sur la robe avec le motif de la grenade. Symbole de fécondité, présent également dans les fresques de Bronzino sur la voûte de chapelle qui lui est consacré à Palazzo Vecchio. Cet habit, qu’elle porte pour l’occasion, est le même qui a été retrouvé en 1857 dans la tombe de la duchesse dans la Chapelle Médicis à Saint Laurent. Le paysage à l’arrière plan que l’on aperçoit indique surement les domaines du Duché auz alentours de Pise.

Cette oeuvre nous permet d’observer le style de Bronzino. En effet, il s’agit d’une peinture figurative chargée comme pour la plupart de ses oeuvres, d’allusions symboliques et bien évidemment d’une qualité très raffinée.

Ce portrait a été qualifié de “froid”, une des caractéristiques de l’école maniériste, rejetant le naturalisme. C’est en effet un des principaux exemples de portrait maniériste et une des oeuvres les plus célèbres de l’artiste.

Focus sur le Maniérisme…

 Ce courant artistique qui apparaît dans la seconde moitié du Cinquecento voit des oeuvres avec des compositions très élaborées. Elles sont parfois avec des distorsions dans la perspective ou une disposition “excentrique” des personnages .

La lumière fut utilisée pour souligner des expressions et des mouvements, des regards et les expressions. Les images en perspectives apparaissent plates et les personnages sont souvent représentés au centre de la compositions.

Les principaux peintres de la “maniera” furent Giorgio Vasari, Michelangelo, Agnolo Bronzino, Pontormo, Rosso Fiorentino et beaucoup d’autres.

Pâques aux Offices. Venez visiter la Galerie des Offices pour Pâques et accordez un moment à cet artiste exceptionnel! Réservez vos billets en ligne!

Pâques aux Offices

Partage cet article avec tes amis!

En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Questo sito utilizza i cookie per fornire la migliore esperienza di navigazione possibile. Continuando a utilizzare questo sito senza modificare le impostazioni dei cookie o cliccando su "Accetta" permetti il loro utilizzo.

Chiudi